<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=495268270814132&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Pour manager les millennials, soyez agiles !

L'équipe Vive La Vente   ·   18 mars 2018    ·   

« Millenials », « génération Y » ou encore « génération Internet », les nouveau-nés d’hier sont les salariés d’aujourd’hui et les managers de demain.

Nés entre 1980 et 2000, ces jeunes ont vécu le changement de siècle et de millénaire et sont « Digital natives » : ils sont nés avec une console de jeux et une souris d’ordinateur dans la main ! Ces jeunes qui ont désormais entre 18 et 38 ans se retrouvent sur le marché de l’emploi et dans les entreprises. Comment les manager ? Comment s’adapter à cette nouvelle génération et à ses exigences ? Transparence, collaboration, agilité… Découvrez les clés d’un management à destination de la génération Y !

 

1. Gare au brown-out : donnez du sens au travail de votre employé millenial !


Connaissez-vous le brown-out ? Cette nouvelle souffrance au travail fait suite au burn-out et au bore-out, la première étant signe d’un trop-plein de boulot, la seconde indiquant un trop-peu. Le brown-out quant à lui est ce dont souffrent les employés qui ne trouvent plus de sens à leur travail. Or la génération Y est constamment en quête de sens ! Elle qui a lu (ou plutôt vu) tous les Marvel a besoin de se sentir indispensable. Elle doit voir l’impact de son travail sur le reste de l’entreprise, si ce n’est du monde entier. 

Comment faire ?

Expliquez précisément l’objectif de chaque tâche et en quoi elle contribue au bon fonctionnement de votre boîte. Ne lui dites pas : « Il faut que tu fasses du tri dans la base de données du CRM parce qu’on ne s’y retrouve plus ». Dites-lui plutôt : « Pour gagner en chiffre d’affaires, il faut qu’on optimise notre gestion des prospects. Pour cela, il faut bien ranger les bases de données ». Inconsciemment, il se dira qu’il œuvre directement pour le bien-être de l’entreprise !

 

Comment recruter des jeunes diplômés commerciaux ?


2. Confiance et transparence : les millenials s’épanouissent dans un climat bienveillant


C’est probablement lié à leur quête de sens ; les employés de cette génération veulent pouvoir bénéficier d’un climat bienveillant en entreprise. Ils se sentiront valorisés s’ils savent que vous leur faites confiance. Bien plus, ces digital natives ont tout suivi de l'affaire Snowden et des autres scandales qui leur ont donné un goût pour la transparence. S’ils sentent que vous leur cachez des choses, ils n’auront plus confiance en vous et, partant, en eux. Eh oui ! La génération Y fonctionne essentiellement sur le principe de l’émotion.


Comment faire ?

Rappelez-vous toujours cette citation de Steve Jobs : « It doesn’t make sense to hire smart people and then tell them what to do ; we hire smart people so they can tell us what to do. ». Ne lui dites pas : « Tu n’arriveras à rien à chasser comme ça. Commence par hiérarchiser tes prospects. ». Dites-lui plutôt : « Puisque tu connais nos produits et notre cœur de cible, comment ferais-tu pour optimiser ta chasse ? ». Bien sûr, vous connaissez la réponse et il le sait. Mais votre jeune employé aura tout de même l’occasion de montrer qu’il a de bonnes idées. Et, tous les enseignants vous le diront : c’est la meilleure manière d’apprendre !


3. Leur motivation : la montée en compétences et le travail en équipe


N’oubliez jamais : ils sont nés à l’ère de Facebook et des documents partagés sur Google Drive ! Social par nature, un millennial a besoin de se confronter aux autres pour avancer. C’est comme cela qu’il a été formé, à travers des projets communs. Il est profondément convaincu que seul le collectif est vraiment valable et efficace. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il a conscience que la force du groupe, c’est justement de pouvoir partager les forces de chacun de ses membres. Le travail en équipe est, pour lui, une excellente façon de monter en compétences, de s’améliorer.


Comment faire ?

Encouragez les échanges et organisez des réunions d’équipe régulières afin que tous soient impliqués pour surmonter  le moindre obstacle que vous rencontrez. Vous n’allez pas lui apprendre quelque-chose ; ensemble, vous allez tous tirer les bonnes pratiques d’après un cas concret ! La métaphore qui marche : l’équipe sportive. Manager, vous êtes le coach de vos commerciaux. Vous les connaissez tous (leurs forces comme leurs difficultés) et vous allez les mener vers la réussite.

 

Et l’argent, dans tout ça ?

Si vous pensez que c’est sa principale motivation, détrompez-vous ! Vous l’aurez compris en lisant ces quelques lignes, le millennial se place bien au-dessus de tout ça. En revanche, il est certain que les membres de la génération Y sont pragmatiques : ils veulent gagner leur vie vite et bien. La rémunération sera donc un critère d’attractivité de ces salariés au moment de l’embauche mais pas une motivation au quotidien. 

 

Pour plus d'informations, retrouvez notre étude complète sur les jeunes diplômés juste ici :Télécharger l'étude complète

Devenez un champion de la vente et inscrivez-vous à notre newsletter :

etudesalaires