<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=495268270814132&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
blog

7 astuces pour contrôler son stress et résister à la pression

L'équipe Vive La Vente, 25 févr. 2018

Le stress toucherait un travailleur sur trois dans l’Union européenne et constituerait le second problème de santé le plus fréquemment rencontré par les salariés. Ceci est valable pour tous, de l’ouvrier au dirigeant d’entreprise. Les conséquences du stress sont multiples et peuvent causer des préjudices physiques, cognitifs ou encore comportementaux. La profession commerciale, de par son activité, est particulièrement exposée à la pression donc à son corollaire, l’anxiété.
´´´´´´´´

Les commerciaux, toujours en première ligne, sont en effet soumis à une demande constante de résultats. Comment contrôler ce stress pour résister à la pression ? 

 

Le stress, réponse physiologique de l’organisme face à une situation angoissante ou dangereuse, se définit de deux manières : le stress ponctuel – ou stress aigu – est une tension momentanée due aux événements. Ce premier type de stress peut être positif en ce qu’il améliore momentanément les performances de la personne qui le subit. Toutefois, ce moment de tension peut se prolonger, voire devenir permanent. On parle alors de stress chronique, un état nerveux qui cause – à terme – d’importants préjudices physiques et psychologiques. Afin de privilégier le caractère positif du stress, il est donc fondamental d’apprendre à le contrôler. Voici ce que vous pouvez mettre en œuvre pour y parvenir :


1. Positiver pour établir la confiance en soi et dans les autres

Le stress est souvent dû à un manque de confiance. Le commercial doit donc éviter cet écueil, en prenant de bonnes habitudes. La première consiste à ne pas nier ses angoisses et accepter son état de stress. Un autre réflexe indispensable est d’éviter de se comparer aux autres, pour ne pas risquer de rentrer dans des rapports de force. La bonne attitude consiste donc à se faire confiance, à se positiver pour se voir « en mieux » chaque fois que c’est possible. Pas question pour autant de forcer le trait et de développer une excessive confiance en soi. Mais en apprenant à vous faire confiance et en faisant confiance aux autres, vous acquérez une sérénité qui facilite vos relations aux autres. Et diminue le stress d’autant !


2. Se fixer des objectifs SMART

Si vous avez l’habitude de dresser quotidiennement des « to do lists » d’une vingtaine d’items, ne vous étonnez pas trop d’être stressé ! Personne ne peut raisonnablement atteindre des objectifs irréalisables. Au contraire, hiérarchisez et priorisez vos activités en ne vous fixant pas plus de quatre objectifs par jour et en prenant en compte la méthode SMART : il faut donc que ces objectifs soient spécifiques (S), mesurables (M), atteignables (A), réalistes (R) et temporels, c’est-à-dire associés à une date précise (T). Les salariés français l’ont compris : selon une étude*, plus de 50% d’entre eux souhaitent revoir leurs priorités et dégager du temps pour prendre un peu de recul sur leur travail.


3. Se confronter aux difficultés 

N’oubliez pas non plus qu’affronter le stress se prépare ! Alors, n’attendez pas d’être confronté à une situation tendue pour envisager la manière dont vous devrez réagir. Anticiper d’éventuelles situations de stress vous permettra de vous y préparer et d’y faire aisément face le moment venu. De plus, habituez vous à concevoir différents scénarios de sortie de crise et à imaginer à l’avance vos réactions. Si la difficulté survient, vous serez alors en terrain connu et pourrez moduler votre stress plus facilement pour sortir de ce mauvais pas.


4. Faire le point pour se situer avec précision

Le stress est souvent lié au sentiment d’être perdu, de subir les événements ou lieu de les gérer, de ne plus avoir d’emprise sur soi-même. Pour bien gérer son stress, il est au contraire nécessaire de se connaître en profondeur ! Pour vous aider, vous pouvez tenir un journal de bord, dans lequel vous noterez les évènements générateurs de tension ainsi que vos réactions. En revenant sur ce qu’il s’est réellement passé et en décryptant la situation, vous comprenez mieux la mécanique qui génère le stress. Vous pouvez donc plus facilement le contrôler, l’éliminer voire, à terme, simplement éviter qu’il ne survienne !


5. Privilégier la détente physique, au bureau comme à l’extérieur
On ne le répétera jamais assez, mais l’activité physique libère des tensions ! Pratiquer un sport régulièrement vous permettra d’évacuer le stress, de vider votre esprit mais aussi de renforcer votre nécessaire confiance en vous ! Plus de 35% des salariés français ont d’ailleurs choisi, comme bonne résolution pour l’année 2018, de pratiquer une activité lors de leurs temps de pause, selon l’étude citée plus haut. Au bureau, vous pouvez également vous relaxer physiquement en pratiquant des exercices de respiration abdominale profonde. Apprendre à réguler sa façon de respirer est une arme antistress très efficace et très simple à mettre en œuvre.


6. Se libérer des contraintes extérieures
Nous sommes en permanence soumis à des diktats, issus de notre culture et de notre éducation, qui nous incitent à aller toujours plus vite, être toujours plus forts, à faire encore plus d’efforts pour satisfaire les demandes des autres. Libérez-vous de ce stress extérieur pour vous concentrer exclusivement sur vous ! Dites-vous que vous avez parfaitement le droit de prendre du temps pour faire ce qui vous semble important, apprenez à dire « non » lorsque les exigences se font trop pressantes, accordez-vous le droit de montrer que vous avez aussi des faiblesses et, enfin, donnez-vous les moyens de réussir ce qui vous tient à cœur plutôt que de vous fixer de manière obsessionnelle sur le but à atteindre. En deux mots, apprenez à lâcher prise de temps à autre et renoncez à vouloir être parfait : ça n’existe pas !


7. Visualiser sa réussite pour anticiper le succès
Un dernier conseil pour apprendre à mieux gérer et contrôler son stress : il s’agit de s‘imaginer dans des situations de succès. Cette manière positive de visualiser des objectifs atteints permet d’envisager la suite des opérations avec beaucoup plus de sérénité. Une autre variante de cette méthode consiste, en situation de stress, à se remémorer des bons souvenirs, associés à une période sereine et un état d’esprit apaisé. Cette manière de se rappeler vos propres réussites augmentera votre confiance en vous et vous confirmera, au besoin, que vous êtes une personne de valeur !



* Étude Regionsjob 12/2017 – 01/2018 réalisée par questionnaire en ligne auprès de 1 486 actifs résidants en France Métropolitaine.