<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=495268270814132&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
blog

Le growth hacking : un accélérateur de croissance qui peut booster vos ventes

L'équipe Vive La Vente, 19 nov. 2017

Encore un mot anglais désormais intégré au jargon commercial et marketing ! Mais qu'est-ce que le Growth Hacking ?

Le "Growth Hacking" est une stratégie permettant d'augmenter rapidement la croissance d'une entreprise en minimisant les coûts. Littéralement, on pourrait traduire ce terme par "piratage de croissance". Et piratage il y a quand on sait que certaines techniques employées pour développer cette stratégie sont parfois à la limite du fair-play.

´´´´´´´´

Le Growth Hacking : la promesse d'une croissance rapide

Le terme de Growth Hacking ne vous est sans doute pas inconnu. Apparu en 2010, il fait désormais le buzz et toutes les entreprises commencent à se renseigner, dans le désir d'adopter cette technique prometteuse. On les comprend ! Il faut dire que la promesse d'une croissance rapide est pour le moins alléchante. Toutefois, encore faut-il savoir de quelle croissance on parle précisément.

Autant se le dire tout de suite : non, le Growth Hacking ne vous permettra pas d'augmenter immédiatement votre chiffre d'affaires ! Car la croissance dont il est question est celle du nombre d'utilisateurs. Le Growth Hacker – le pro de l'affaire – ne s'occupe pas de vendre mais bien de faire connaître votre produit ou votre service. D'acquérir du trafic, donc. Bien sûr, l'idée, à terme, c'est d'augmenter les ventes... mais ça, c'est votre travail de commercial.

 

Quand le marketing vient en aide au commerce

Pour bien comprendre de quoi il s'agit, il faut avoir en tête que cette technique (ou cet "état d'esprit" comme aiment à le définir les penseurs du concept) est née au sein des start-up technologiques de la Silicon Valley. L'idée initiale était de développer la base des utilisateurs grâce à tous les moyens technologiques connus. C'est donc une technique marketing avant tout, s'apparentant à la génération de leads, à ceci près qu'elle précède cette dernière.

Mais alors, quels sont les moyens auxquels a recours un Growth Hacker ? Sans grande surprise, on trouve le SEO, l'analyse des statistiques, les campagnes d'emailing, les réseaux sociaux... Et on compte aussi d'autres procédés relevant plus de compétences informatiques "dures". Rien de tel qu'un exemple pour illustrer ce dernier point : le lancement d'Airbnb. Vous connaissez forcément cette plateforme qui loue des biens immobiliers entre particuliers. Au début, chaque annonce postée sur le site était immédiatement publiée sur un autre site, non partenaire, à savoir Craiglist. Cette plateforme bénéficiant d'une large audience aux États-Unis, Airbnb en a profité pour se faire connaître. Un vrai piratage de croissance, s'il en est !

 

Comment mettre en place une stratégie de Growth Hacking ?

Maintenant vient la question primordiale : comment mettre en place cette stratégie ? Tout d'abord, veillez à bien automatiser les tâches listées dans notre deuxième point (analyses des statistiques, campagnes d'emailing et réseaux sociaux, entre autres). Un autre point-clé, très technique celui-là, consiste à développer un chatbot. C'est en effet un très bon moyen de récupérer des adresses emails... adresses auxquelles vous pourrez envoyer (automatiquement toujours) votre Newsletter et gagner ainsi en visibilité.

Bref, le Growth Hacking boostera vos ventes car il vous permettra d'acquérir du trafic et de vous faire connaître. Néanmoins, il ne remplacera pas votre travail ; il le complètera uniquement.